TAI CHI CHUAN - STYLE YANG ORIGINEL
COURS A PARIS
Un  voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao Tseu  
                       


Littéralement "boxe du faîte suprême"

Le tai chi chuan est un art martial « interne » chinois qui privilégie la souplesse sur la force, dans le respect de la philosophie des moines taoïstes qui voulaient se défendre sans agresser.


La légende raconte qu’au 12ème siècle, Chang San Feng, moine taoïste méditant sur le mont Wudang, fut témoin d’un combat entre un serpent et un oiseau.  L'observation de ce combat aurait permis à Chang San Feng de créer le tai chi chuan.

Comprenant que la rondeur et la souplesse l’emportaient sur la rigidité, il se serait inspiré de leurs postures, gestuelles et déplacements pour les assimiler à sa propre pratique martiale.  

Dans notre école, Style Yang Originel, l'apprentissage s'articule autour de plusieurs pratiques.

La principale est la forme à mains nues, enchaînement de 108 mouvements organisés en 3 parties que l'on nomme la Terre, l'Homme et le Ciel, dont l'exécution lente, circulaire, continue, fluide et précise renforce le tonus musculaire, améliore la souplesse, l’équilibre et la coordination.  

« Dérouler » la forme permet d’exécuter un travail d’enracinement, de centrage (l'axe) et de repérage dans l’espace. Cette pratique lente est comparée à une « méditation en mouvement » qui favorise la concentration, harmonise la respiration, procure un apaisement qui permet le « lâcher prise ».

La plupart des mouvements de la forme peuvent donner lieu à des applications martiales, qui pourront être exécutées avec un partenaire de façon précise et rigoureuse.


A cela s'ajoutent d'autres exercices à deux : le tuishou, le Daloï, les fighting formes et également des formes d'armes : l'épée et le sabre. Le tai chi chuan inclut les exercices de Chi Gong qui préparent à une respiration profonde, favorise la perception de l'énergie interne (chi ou qi) et participe à sa circulation harmonieuse dans tout le corps.

Le tai chi chuan peut être pratiqué par chacun quelle que soit sa condition physique et son âge. 

Toutefois, comme toute discipline artistique ou sportive, il demande persévérance et régularité pour que le pratiquant puisse profiter pleinement du plaisir et du bienfait de son art.


La persévérance fait que le lent progrès ne se perd pas dans les sables
Yi king